Newsletter

Meilleurs vœux pour 2022!

Cette année, nous fêtons les 20 ans des Clos Perdus. C’est le moment de se remémorer et de célébrer tout ce que nous avons accompli et de se projeter vers l’avenir avec l’enthousiasme et la candeur de nos débuts.
A tous ceux qui nous ont rejoints en promouvant, partageant, et avant tout, en buvant nos vins, à tous ceux qui ont transpiré dans nos vignes ou à la cave : vous faites partie intégrante des Clos Perdus et c’est grâce à vous que nous sommes là aujourd’hui.

Dernieres nouvelles
Les millésimes 2020 et 2021 sont de petit volume, pour des raisons différentes.
L’année 2020 a été compliquée, non seulement à cause du covid mais aussi pour des raisons climatiques. L’humidité et la pluie ont favorisé les maladies. En plus, avec les restrictions de la chasse, les sangliers ont pullulé; faisant fi des clôtures électriques, ils ont mangé une bonne partie des raisins.

Le bon côté des choses, c’est que nous avons réussi à faire face à la pression des maladies et nous avons pu produire d’excellents vins (en petite quantité). Nos blancs et nos rosés peuvent déjà être dégustés. Nous mettrons nos rouges en bouteille cette année.

En 2021, la France a subi des épisodes tardifs de gel. Heureusement, nous avons évité le pire, avec seulement 15% de la récolte perdue.

Contrairement à 2020, il n’a presque pas plu en 2021 pendant la période de croissance. Le stress hydrique s’est vraiment fait sentir à la fin de la saison.
Les ferments ont été lents à se développer à cause d’un manque d’azote dans le fruit. Néanmoins, grâce à nos soins ils sont arrivés à maturité. Ils sont maintenant bien à l’abri pour l’hiver ! La mise en bouteille des blancs et des rosés se fera au début du mois de mars 2022.

L’avenir
Nous avons récemment obtenu l’accès à un espace de 400 m2 dans les collines au-dessus de Peyriac de Mer. Un pigeonnier à l’origine, cet endroit a déjà été utilisé comme cave à vins. Il y a largement de la place pour stocker du vin et autre matériel, et pour créer une salle de dégustation spacieuse. A terme, après avoir assaini et crépi les murs, nous y fermenterons peut-être nos vins.

Projet 108
Comme certains d’entre vous le savent déjà, nous avons fondé en 2018 une société annexe de négociant en vin appelée Projet 108. Nous assemblons des vins sans additifs, sans finage ni filtration (c’est-à-dire : rien n’est enlevé, rien n’est ajouté). L’avantage du statut de négociant est qu’il nous permet d’acheter des fruits provenant de talentueux viticulteurs locaux travaillant en agriculture biologique/biodynamique. Cela me donne aussi l’opportunité d’expérimenter d’avantage à la cave et de fournir à nos clients une gamme complémentaire de vins modernes.

De retour a la terre
Notre priorité dans notre conception de nos vins et de notre vignoble a toujours été et restera le terroir.
En 2022, je voudrais approfondir les principes de la biodynamie, et j’aimerais améliorer la communauté bactérienne du sol en remplaçant une partie des traitements phytosanitaires à base de soufre par du compost liquide et des infusions de prêle, d’ortie, de consoude et de camomille.

Suivez-nous sur Instagram : lesclosperdus et sur Facebook : paul old ou lesclosperdus pour suivre notre actualité.